flagrer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Verbe 1) Du latin flagrare (« brûler »). Référence nécessaire
(Verbe 2) De l’adjectif flagrant ?

Verbe 1 [modifier le wikicode]

flagrer \fla.ɡʁe\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Rare) (Poétique) Brûler.
    • Vois-moi : je fais flagrer mon brasier par cent soufflets, pour braver l’Être suprême, et lui montrer, que j’aime mieux ces tourments horribles que l’ordre et la dépendance… — (Nicolas-Edme Rétif de La Bretonne, 1734-1806, L’Abbé Maury aux Enfers, dans Le Nouveau Dom Bougre à l’assemblée nationale, 2007, L’Âge d’Homme)
    • Je baisais avec transport, avec rage d’amour, tout ce qui l’avait touchée, et mes désirs n’en flagraient que davantage ; — (Nicolas Rétif de la Bretonne, Monsieur Nicolas, 1796), Bibliothèque de la Pléiade, Tome 1, p. 427.
    • La mort, nuit surpassant en éclat le jour, voit flagrer et fleurir,
      Fleur à fleur, et soleil à soleil, tes renommées qui brillent
      Immortelles à son firmament, plus hautes que la vie ne contempla leur signe souverain
      — (Algernon Charles Swinburne, La Ballade de Mélicerte, La Conque, 1891)

Traductions[modifier le wikicode]

Verbe 2[modifier le wikicode]

flagrer \fla.ɡʁe\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Néologisme) (Rare) Être flagrant.
    • Parce qu’ici, dans la campagne normande, c’est flagrant pour moi (ça me flagre), nous sommes dans un monde majoritairement horizontal, au moins pour tous ceux des grandes villes, vivant dans du massivement vertical. — (site www.berlol.net, 2005)
    • Ce qui vous flagre n’est autre que l’évidence de votre infériorité. — (site www.pirates-caraibes.com, 2009)
    • Je sais pas si c’est voulu… ça m’a pas flagré et ça ne me flagre toujours pas… Mais bon, nez dessus pendant un bon moment = plus rien voir, même à l’envers. — (site www.pandapirate.net, 2006)

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Algernon Charles Swinburne, La Ballade de Mélicerte à la mémoire de Théodore de Banville, La Conque, page 65, 1891. La citation est aussi publiée en anglais :
    « Death, a night outshining day, sees burn and bloom,
    Flower by flower, and sun by sun, the fames that shine
    Deathless, higher than life beheld their sovereign sign. »