flamberge

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

(1180) En ancien français froberge[1] puis floberge ; (1581) devient flamberge « épée », sous l’influence de flambe « flamme, épée en forme de flamme »
Plus avant, du germanique *frodeberga[2].

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
flamberge flamberges
\flɑ̃.bɛʁʒ\

flamberge \flɑ̃.bɛʁʒ\ féminin

  1. (Armement) Sorte d’épée à deux mains, à lame fine, ayant une garde à coquille ajourée, un long pommeau et des quillons retournés en spirale, utilisée pour les duels.
    • À son allure cavalière et minaudée, au cliquetis de ses éperons, à sa flamberge retroussant l'orée de son mantelet, on flairait aisément le gentilhomme. (Borel, Champavert,1833, p. 112.
  2. Épée.
    • Le bouffon portait comme d’habitude son habit fantasque ; mais les événements récents lui avaient fait adopter une flamberge tranchante au lieu d’une épée de bois, avec un petit bouclier pour sa défense. (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Frédéric GodefroyDictionnaire de l’ancienne langue française et de tous ses dialectes du IXe au XVe siècle, édition de F. Vieweg, Paris, 1881-1902 → consulter cet ouvrage (froberge)
  2. « flamberge », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971-1994 → consulter cet ouvrage