flamberge

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1180) En ancien français froberge[1] puis floberge ; (1581) devient flamberge « épée », sous l’influence de flambe « flamme, épée en forme de flamme »
Plus avant, du germanique *frodeberga[2].

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
flamberge flamberges
\flɑ̃.bɛʁʒ\

flamberge \flɑ̃.bɛʁʒ\ féminin

  1. (Armement) Sorte d’épée à deux mains, à lame fine, ayant une garde à coquille ajourée, un long pommeau et des quillons retournés en spirale, utilisée pour les duels.
    • À son allure cavalière et minaudée, au cliquetis de ses éperons, à sa flamberge retroussant l'orée de son mantelet, on flairait aisément le gentilhomme. (Borel, Champavert,1833, p. 112.
  2. Épée.
    • Le bouffon portait comme d’habitude son habit fantasque ; mais les événements récents lui avaient fait adopter une flamberge tranchante au lieu d’une épée de bois, avec un petit bouclier pour sa défense. — (Walter Scott, Ivanhoé, traduit de l’anglais par Alexandre Dumas, 1820)

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

  1. Frédéric GodefroyDictionnaire de l’ancienne langue française et de tous ses dialectes du IXe au XVe siècle, édition de F. Vieweg, Paris, 1881-1902 → consulter cet ouvrage (froberge)
  2. « flamberge », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971-1994 → consulter cet ouvrage