flauber

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Comme la plupart des expressions québécoises, l’étymologie exacte d’un mot peut être difficile à trouver. Par contre, on peut souvent remonter aux débuts de son utilisation puisque dans la majorité des cas, ces mots, ou expressions populaires, sont issus de déformations populaires ou bien d’anglicismes Référence nécessaire.
Pour le terme « flauber » ou encore « flober » à l’origine, on peut retracer l’utilisation de ce terme aux patois picards. Selon le Glossaire étymologique du patois Picard ancien et moderne, le terme « flober » désigne de battre horriblement fort. Par la suite, on pourrait en arriver à dire que la façon dont il est utilisé de nos jours, pourrait être une déformation populaire qui s’est installée au cours des années à travers la population québécoise. Il pourrait aussi s’agir d’une déformation dans la prononciation du verbe « flouer » (voler quelqu’un en le dupant) Référence nécessaire.
Enfin, pour ce qui est de l’usage du verbe « flauber » pour désigner le gaspillage inconsidéré d’une bonne somme d’argent, dans ce cas-ci, il est assez facile d’établir un lien avec le verbe « flamber » Référence nécessaire.

Verbe [modifier le wikicode]

flauber \flo.be\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Gaspiller de l’argent, dépenser inconsidérément.
    • Je vais pas flauber 300 piastres de chambre d’hôtel quand la maison de ton père est là qui sert à rien ! (Mauvais Karma)
    • J’ai flaubé TOUTE ma paye en moins d’une heure !
    • Potin : Les Pussycat Dolls auraient flaubé 27 000 $ dans un club de Londres, les détails sur www.hollywoodpq.com. — (site www.montreal.tv)
    • Bon ben là ça va faire
      M’as descendre en enfer
      M’as flauber ma paye
      M’as aller vendre des bouteilles
      — (Richard Desjardins, chanson Le bon gars, album Tu m’aimes-tu?, 1990)

Traductions[modifier le wikicode]