fristouiller

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(vers 1800) De l’argot militaire « faire fristouille ». Peut-être de fête, festoyer, avec insertion d’un r. Le verbe semble avoir surtout survécu en Belgique, à tel point qu’il est parfois considéré comme un belgicisme.

Verbe [modifier le wikicode]

fristouiller \fʁis.tu.je\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Préparer (des choses à manger, un repas pantagruélique).
    • On y plume, on y tisonne, on y fristouille un festin d’enfer. — (Bernard Tirtiaux, Les Sept Couleurs du vent, Denoël, 1995, p. 114)
    • Fristouiller. Je me passe la fantaisie d’insérer ici ce mot que j’entends souvent à Bruxelles et qui s’emploie à peu près dans le sens de fricoter ; il vient de fristouille, à Namur fristoule = régal, bombance. — (Auguste Scheler, Dictionnaire d’étymologie française, 1862)

Synonymes[modifier le wikicode]

Paronymes[modifier le wikicode]