gens de robe

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Composé de gens et de robe.

Locution nominale [modifier le wikicode]

gens de robe masculin pluriel

  1. (Justice) Magistrats et avocats.
    • Sous l'Ancien Régime, l'équité souffrit des accusations jetées sur les Parlements dont la jurisprudence, immotivée et secrète, servit souvent les ambitions politiques des gens de robe. Cet arbitraire judiciaire était dissimulé derrière une équité de façade, l'« équité cérébrine », qui inspira une vive méfiance au roi et au peuple, comme en témoigne le brocard. — (Philippe Malaurie & Patrick Morvan, Introduction au droit, éditions LGDJ, 6e éd., 2016, §.43)
    • D’abord recherchée, par les milieux privilégiés, la mode de posséder ces résidences secondaires s’est répandue jusqu’à la moyenne bourgeoisie : notables ruraux, gens de robe ou de commerce qui vivaient sur leurs terres mais sans les cultiver eux-mêmes. — (Guillemette de la BORIE, Les chartreuses d’Aquitaine, Journal La Croix 23 juillet 2014)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]