glanage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Dérivé de glaner, avec le suffixe -age.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
glanage glanages
\ɡla.naʒ\

glanage \ɡla.naʒ\ masculin

  1. Action de glaner.
    • À l’échelle de la population mondiale actuelle, le glanage, la cueillette, la chasse et la pêche sauvage ne peuvent se substituer à l’agriculture et devenir un mode d’alimentation à grande échelle sans mettre en danger les espèces. — (Anick Marie Bouchard, Guillaume Charroin, Nans Thomassey, La bible du grand voyageur - Se nourrir dans la nature, 2013)
    • Mine de rien, 500 kilogrammes de fruits ont ainsi été ramassés au cours d’une quinzaine d’activités de glanage au cours des dernières semaines, selon ce que nous a expliqué Alix Fournier, chargée de projet chez Les Anges-Jardins, un projet visant une plus grande autonomie dans la région. — (Claude Fortin, Quand le glanage rapporte à tout le monde, Le Journal de Québec, 10 octobre 2021)
    • Le 27 juillet 2012, le Téléjournal nous présentait un reportage d’Émilie Dubreuil sur le déchétarisme qui est une forme urbaine du glanage. — (Radio-Canada, Le glanage : une pratique intemporelle pour éviter le gaspillage alimentaire, ici.radio-canada.ca, 15 septembre 2022)
    • Dans les pays vignobles, le glanage des vignes constitue le hallebotage. — (Honoré de Balzac, Les Paysans, 1845, première partie, chapitre troisième)

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • glanage sur l’encyclopédie Wikipédia

Références[modifier le wikicode]