glissement

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De glisser et -ment.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
glissement glissements
\glis.mɑ̃\

glissement \ɡlis.mɑ̃\ masculin

  1. Action de glisser ; effet produit par cette action.
    • Il semblait, en effet, que, par une sorte de glissement à la surface de l'icefield, la banquise se fût rapprochée de l'île Victoria. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Deux systèmes sont en présence […]. Le premier est impraticable, le second donnerait lieu à des glissements qui iraient à l’encontre du but proposé. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • Entre les tables, des couples, dont la plupart, évoluaient avec un imperceptible dandinement, tournaient et le bruit de leurs pas avait un glissement léger d'averse contre les vitres. — (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • Dans les enregistrements de guitare acoustique, on entend plus souvent le bruit des glissements de doigts sur le manche que le son de la guitare elle-même. — (Christophe Rime, Home studio pour guitaristes et bassistes, Éditions Eyrolles, 2011, page 66)
  2. (Figuré) Déplacement.
    • Actuellement le jeu chiraqien, malgré son ineptie, a le mérite d'empêcher le glissement d'une fraction de l’électorat « autoritaire » vers le PCF. — (Emmanuel Todd, Le Fou et le Prolétaire, 1979, réédition revue et augmentée, Paris : Le Livre de Poche, 1980, page 208)

Dérivés[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]