gouliafre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’ancien français gole (« bouche »), qui a donné gueule.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
gouliafre gouliafres
\gu.ljafʁ\

gouliafre \ɡu.ljafʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Désuet) Goinfre, glouton.
    • Quelquefois le cousin Lerminia arrivait dans le jour, se piffrant de viande et de tartines, ce gouliafre qui, au logis, ne mangeait jamais à sa faim et se regoulait là par provision. — (Camille Lemonnier, Happe-Chair, Louis-Michaud, 1908, page 110)

Variantes[modifier le wikicode]

(non désuètes)

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
gouliafre gouliafres
\gu.ljafʁ\

gouliafre \ɡu.ljafʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Désuet) Qui mange goulûment, avec voracité.
    • Par exemple, la momignarde qui tette est fameusement gouliafre. Ah ! la monstre ! Veux-tu bien ne pas manger ta mère comme ça ! — (Victor Hugo, Quatrevingt-treize, 1874, livre premier, chapitre 1)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]