gratte-cul

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Siècle à préciser) La bourre du fruit de l’églantier est le composant du poil à gratter provoquant les démangeaisons qu’on connaît.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
gratte-cul gratte-culs
\ɡʁat.ky\

gratte-cul \ɡʁat.ky\ masculin

  1. (Familier) Cynorhodon, fruit de l’églantier ou rosier sauvage.
    • Il n'est point de rose qui ne devienne gratte-cul. (Anatole France, Saint Satyre. In : Le Puits de Sainte Claire, 1895)
    • […] le Jacotot se levait, tirait un bocal de fruits à l’eau-de-vie et m’en servait un plein verre.
      — Desquelles que tu veux, demandait-il ?
      — Des gratte-culs, répondais-je toujours.
      Et il me servait un plein bol de fruits de l’églantier sauvage, bien macérés dans l’alcool.
      (Henri Vincenot, La Billebaude, 1978, p. 110)

Traductions[modifier]

Références[modifier]