guincher

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l’ancien français guenchir.

Verbe [modifier le wikicode]

guincher \ɡɛ̃.ʃe\ intransitif ou transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Familier) Danser.
    • Oh ! n’ pus êt’ planqué à la dure
      Et n’ s’rait-ce qu’eun’ nuit frimer l’ marlou
      Et m’ les rouler dans d’ la guipure
      Ousqu’on verrait guincher mes poux.
      — (Jehan Rictus, « Songe-Mensonge », III, dans Les Soliloques du Pauvre, 1897)
    • Marie et William décidèrent de guincher toute la soirée, n'écoutant que leurs cœurs ivres d'amour et d'alcool, […]. — (Louis Pergaud, Le retour, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
  2. (Régional) Lorgner.

Prononciation[modifier le wikicode]