hôtel-Dieu

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Hôtel-Dieu

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De hôtel et Dieu.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
hôtel-Dieu
\o.tɛl.djø\
hôtels-Dieu
\o.tɛl.djø\

hôtel-Dieu \o.tɛl.djø\ masculin

  1. (Histoire) Hôpital et hospice, géré par des religieux, qui accueillait notamment les pauvres.
    • La terre de Saint-Escobille était grevée hypothécairement d'une rente de 800 fr. au profit de l’Hôtel-Dieu de la ville de Dourdan. — (« Hospices de Dourdan contre Tassin de Villiers », Cours de Cassation, 6 mai 1818, dans le Journal du Palais : Jurisprudence française, vol. 14 (1817-1818), Paris : chez F.-F. Patris, 1839, p. 791)
    • L’Hôtel-Dieu de Saint-Malo possède encore une belle aiguière en cuivre rapportée, dit-on, d’Amérique par Duguay-Trouin. — (Étienne Dupont, Le vieux Saint-Malo - Les Corsaires chez eux, p. 94, éd. Honoré Champion, 1925)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]