haranguer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De l'italien arringare.

Verbe [modifier le wikicode]

haranguer (h aspiré)\a.ʁɑ̃.ɡe\ transitif ou intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Transitif) Faire une harangue à.
    • Là, tous les ans, au dimanche des Rameaux, l’évêque montait en chaire et il haranguait les fidèles rassemblés dans la Cathédrale, en ces termes: […]. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
    • Dans les cabarets et dans les foires, il haranguait les paysans, et leur promettait la suppression de la robot (corvée) et celle de l'impôt sur le sel et sur le tabac. — (La Revue des deux Mondes, n°21 à 24, page 911, 1949)
    • Pas aussi déraisonnable que certains le croient, il se doute que la fin approche, mais persiste à haranguer ses supporteurs, à attiser leur méfiance des démocrates, comme dans ce courriel de sa campagne reçu hier matin: (...). — (Richard Latendresse, « Au diable, le bon sens », Le journal de Montréal, 15 novembre 2020)
  2. (Intransitif) Faire une harangue.
    • Haranguer devant le roi, devant une assemblée nombreuse.
    • Il harangue toujours.
    • Il ne fait que haranguer.

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]