hausser les épaules

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir hausser, les et épaules.

Locution verbale [modifier le wikicode]

hausser les épaules \ʰo.se le.z‿e.pol\ (se conjugue, voir la conjugaison de hausser)

  1. Témoigner, en haussant les épaules, du mécontentement, de l’indifférence ou du mépris.
    • Les chefs d'unités finissaient par ne plus savoir de qui ils dépendaient. Ils recevaient en haussant les épaules les ordres inexécutables. — (Georges Blond, L'Agonie de l'Allemagne 1944-1945, Fayard, 1952, p.215)
    • Katy le fixa d'un air effaré.
      — Tu lui as acheté... quoi ?
      — Un robot ménager, répliqua Alessandro en haussant les épaules. Elle s'en sert tout le temps et le sien est cassé, alors...
      — (Sarah Morgan, Ombre sur un mariage, éd. Harlequin collection. Blanche, 2007)
    • Il devinait les rires moqueurs des autres étudiants, leurs plaisanteries grasses à son encontre. Il haussa les épaules, fataliste : oui, il était dans un triste état, mais il n'était pas le seul ! Ils avaient tous bu comme des trous... car il fallait bien s'amuser entre amis, foi de faluchard ! — (Jean-Luc Bizien, La chambre mortuaire , vol. 1, éd. 12/21, 2013, chap. 28)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]