hoes

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Afrikaans[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe [modifier le wikicode]

hoes

  1. Tousser.

Anglais[modifier le wikicode]

Forme de nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
hoe
\Prononciation ?\
hoes
\Prononciation ?\

hoes

  1. Pluriel de hoe.

Forme de verbe [modifier le wikicode]

hoes \Prononciation ?\

  1. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe hoe.

Anagrammes[modifier le wikicode]

Limbourgeois[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

hoes \Prononciation ?\

  1. Maison.

Variantes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  • Mathilde Jansen, Nicoline van der Sijs, Fieke van der Gucht, Johan De Caluwe, Atlas van de Nederlandse Taal, Lannoo, 2017, p. 137
  • Roger Weijenberg et al., « aajd » sur Mestreechter Taol (premier exemple)

Néerlandais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Nombre Singulier Pluriel
Nom hoes hoezen
Diminutif hoesje hoesjes

hoes \Prononciation ?\ féminin/masculin

  1. Housse.
  2. (Disque) Pochette, jaquette (de cassette, de CD).

Synonymes[modifier le wikicode]

housse
pochette

Taux de reconnaissance[modifier le wikicode]

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 98,7 % des Flamands,
  • 99,7 % des Néerlandais.

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]