homophile

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Siècle à préciser) De homo- et -phile (« qui aime son semblable »).

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
homophile homophiles
\o.mo.fil\

homophile \o.mo.fil\ masculin et féminin identiques

  1. (Vieilli) Homosexuel.
    • Le mouvement homophile.
  2. Sympathique ou bienveillant-e à l’égard des personnes homosexuelles.
  3. Chez les animaux, attirance pathologique pour les êtres humains.
    • — Il y a des vétérinaires psychiatres, dis-je, on met la truie sur un divan… — Une truie sur un divan ? Vous voyez ça ? — Et tant qu’à faire, pour le chien, il vous fera un prix. — Ça réussit toujours ces trucs, dit le second. — C’est vrai, y en a qui deviennent homophiles, dit le troisième. (Henri Cueco, 'Le chien Boomerang, JBz & Cie, Paris, 2010)
Note[modifier]
Dans son usage, largement désuet de nos jours, ce mot ne semble pas être l’antonyme de homophobe, usage pour lequel le français adopte l’anglicisme gay-friendly, mais le synonyme de homosexuel, un temps préféré par les militants de la cause homosexuelle, parce qu’il évite la référence à la sexualité pour lui substituer celle des affinités et de l’amour.

Synonymes[modifier]

homosexuel
bienveillant envers les homosexuel(le)s

Antonymes[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
homophile homophiles
\o.mo.fil\

homophile \o.mo.fil\ masculin et féminin identiques

  1. (Vieilli) Homosexuel.
    • Pour plusieurs, Arcadie sera un refuge : enfin, les homophiles ne se sentent plus isolés car il existe un lieu de rencontre où ils peuvent échanger.
  2. Personne sympathique ou bienveillante à l’égard des personnes homosexuelles.
    • Plus dirigé vers l’exportation qu’à usage interne, le concept, ruse de guerre, interpelle directement l’hétérosexualité, des lors qu’un hétérosexuel est aussi nécessairement un homophile — par ses amitiés unisexuelles, d’école, de collège, […] (Christian Gury, Lyautey-Charlus, éd. Kimé, 1998, p. 105)

Synonymes[modifier]

Antonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Paronymes[modifier]

Voir aussi[modifier]