hyperbolique

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Via le latin hyperbolicus, du grec ancien ὑπερϐολικός, huperbolikos (« excessif, d’hyperbole »).

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
hyperbolique hyperboliques
\i.pɛʁ.bɔ.lik\

hyperbolique \i.pɛʁ.bɔ.lik\ masculin et féminin identiques

  1. (Rhétorique) Qui tient de l’hyperbole.
    • Tout autant que d'un arrière-plan religieux qui lui confère sa nécessaire perspective eschatologique, la chanson de geste se nourrit de l'évocation hyperbolique d'exploits guerriers. — (Claude Roussel, Conter de geste au XIVe siècle : inspiration folklorique et écriture épique dans La belle Hélène de Constantinople, Droz, 1998, page 327)
    • Comme l’emoji, le gif peut servir de réaction à un message autant que de signal d'un double sens. Il a une fonction illustrative, mimant de façon caricaturale et hyperbolique nos attitudes et notre état d'esprit. — (Alexandra Profizi, Le temps de l'ironie : Comment internet a réinventé l'authenticité, Editions de l'Aube, 2021)
  2. (Géométrie, Mathématiques) Qui tient de l’hyperbole.
    • Ces courbes sont de la forme hyperbolique et sensiblement de l'équation xy = constante. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]