idéalité

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XVIIIe siècle) avec le sens de « état de réalisation parfaite d'une chose » ; de idéal avec le suffixe -ité.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
idéalité idéalités
\i.de.a.li.te\

idéalité \i.de.a.li.te\ féminin

  1. (Philosophie) État de ce qui est idéal.
    • En mathématique, un objet est une idéalité bien définie, obéissant à des lois internes précises.
    • Tout bien examiné, je n’ai manqué presque en rien à mes promesses de cléricature. Je suis sorti de la spiritualité pour rentrer dans l’idéalité. — (Ernest Renan, Souvenirs d’enfance et de jeunesse, 1883, collection Folio, page 204)
  2. Chose qui n’existe que dans l’imagination.
    • Un personnage palpable, tel qu’un Mercure, un Griffon, ou une idéalité, que l’on appelait la renommée, la discorde, etc. — (Quinet, Napoléon, 1836, page 149)
    • Les soldats se font remarquer par des ajustements singuliers et farouches comme on en prêtait dans le moyen âge aux personnages antiques, orientaux ou juifs, dont on ne connaissait pas le costume ; ils sont d’ailleurs campés avec une audace et crânerie qui font le plus heureux contraste avec l’idéalité et la mélancolie des autres figures. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
  3. Idéalisme.
    • Parfois le poète lyrique l’emporte sur le satiriste, évoquant des figures non idéales, certes, — il est trop réaliste pour cela, — mais d’une idéalité sympathique. — (Wikipédia, « Nikolaï Nekrassov »)

Antonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]