impitoyablement

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1538) Dérivé de impitoyable avec le suffixe -ment.

Adverbe [modifier]

Invariable
impitoyablement
\ɛ̃.pi.twa.ja.blǝ.mɑ̃\

impitoyablement \ɛ̃.pi.twa.ja.blǝ.mɑ̃\

  1. D’une manière impitoyable, sans aucune pitié.
    • […] et l’un de ces juges royaux, car on les appelait ainsi, s’étant laissé corrompre par des présents, fut impitoyablement condamné à mort par Cambyse, qui ordonna qu’on mît sa peau sur le siége [sic] où ce juge inique avait coutume de prononcer ses jugements, et où son fils, qui succédait à sa charge, devait s’asseoir, afin que le lieu même où il jugerait l’avertît continuellement de son devoir. — (Charles Rollin, Œuvres complètes de Rollin : Histoire ancienne, tome second, ch. IV, Firmin Didot, Père te Fils, Libraires, Paris, 1821, p. 255)
    • […] il le raille impitoyablement ſur le ridicule de ſon faſte magnifique, & meſquin à la fois ; ſur ſon orgueil groſſier […] — (Bernard-Joseph Saurin, Les Mœurs du tems, comédie en un acte et en prose, scène 1, Duchesne, Libraire, Paris, 1764)
    • Les patrouilles de surveillance qui, d’abord, avaient impitoyablement fusillé les maraudeurs et les pillards, étaient maintenant dispersées par l’épidémie […] — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 421 de l’éd. de 1921)
    • Le temps avait passé. Dix heures venaient de sonner à la vieille horloge comtoise dont le nombril de verre laissait voir la lentille de cuivre du balancier passer et repasser impitoyablement. — (Louis Pergaud, Le Retour, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
    • (Par hyperbole)Nous serions également coupables parce que nous aurions, de concert, impitoyablement sabré les demandes de crédits formulées par les services du ministère de la Guerre. — (Joseph Caillaux, Mes Mémoires, I, Ma jeunesse orgueilleuse, 1942)
    • (Par hyperbole)Le balayage est impitoyablement proscrit, les poussières pouvant être mortelles pour les vers à soie. — (D. de Prat, Nouveau Manuel complet de filature ; 1re partie : Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
    • (Par hyperbole)Le pauvre homme vivotait dans un chaos d’innovations continuelles et acharnées, en un endroit précisément où ces innovations s’effectuaient ostensiblement et impitoyablement. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 6 de l’éd. de 1921)

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]