inaccoutumé

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) → voir in- et accoutumé.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin inaccoutumé
\i.na.ku.ty.me\

inaccoutumés
\i.na.ku.ty.me\
Féminin inaccoutumée
\i.na.ku.ty.me\
inaccoutumées
\i.na.ku.ty.me\

inaccoutumé \i.na.ku.ty.me\

  1. Qui n’a pas coutume de se faire, d’arriver.
    • Le printemps s’y déclarait avec une force inaccoutumée. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Il était évident que c’était pour moi qu'on avait fait cette illumination inaccoutumée. — (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes, 1849)
    • En épouse inaccoutumée aux artifices des séductions, elle ne remuait pas un pli de son manteau, de peur que les parfums de son corps ne se perdissent au souffle du geste. — (Pierre Louÿs, La nuit de printemps, dans Archipel, 1905)
    • Tout en mangeant, je riais, plaisantais, je faisais même de l’esprit, ce qui chez moi, d’ordinaire sérieux et méditatif, semblait un trait inaccoutumé. — (Alberto Moravia, L’Amour conjugal, 1948 ; traduit de l’italien par Claude Poncet, 1948, p. 50)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]