inculture

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XVIIIe siècle) De culture, avec le préfixe in-.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
inculture incultures
\ɛ̃.kyl.tyʁ\

inculture \ɛ̃.kyl.tyʁ\ féminin

  1. Manque de culture d’une terre, d’un sol, état d'une terre inculte.
    • La terre est (…) plus résistante dans les couches profondes ; toutefois, la couche superficielle d'un sol cultivé échappe à cette règle, après un certain temps d'inculture. — (Ballu, Mach. agric., 1933, p. 43)
  2. Manque, voire absence, de culture.
    • Gros titres suivis d'articles dont vous imaginez le contenu. La crédulité de leurs auteurs était - comme il est habituel - directement proportionnelle à leur inculture scientifique. — (René Cavanhie, Les esprits frappeurs de Vailhauquès, dans Le Québec sceptique, n°24, p.28, décembre 1992)
    • Laideur, agressivité, voyeurisme, narcissisme, vulgarité, inculture, stupidité invitent le spectateur à se complaire dans une image infantilisée et dégradée... — (La machine à abrutir, Le Monde diplomatique, Août 2008)
    • Plus on parle de culture, plus il est facile de vérifier l’inculture montante. — (Philippe Sollers, Éloge de l’infini, Gallimard, p. 404)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]