infobésité

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(fin XXe siècle) Mot-valise de information et obésité.
  • « Apparu pour la première fois en 1962[1], soit bien avant l’arrivée d’Internet, le terme "Information Overload" —ou "surcharge informationnelle"— est popularisé en 1970 par le futurologue américain Alvin Toffler[2]. L’analogie alimentaire avec le terme "infobesity" fut inventée par David Shenk en 1993[3]. Ce terme désigne l’excès de "masse grasse" formée par le bombardement d’informations qui étouffe nos processus intellectuels. » — (Caroline Sauvajol-Rialland, Infobésité : comprendre et maîtriser la déferlante d’informations, Éditions Vuibert, 2013)

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
infobésité infobésités
\ɛ̃.fo.be.zi.te\

infobésité \ɛ̃.fo.be.zi.te\ féminin

  1. (Rare) (Sociologie) Excès d’information.
    • Cette abondance de mails concourt à alimenter l’infobésité dont nous sommes victimes. Nous sommes, effectivement, face à affluence d’informations instantanées et continues en provenance de différents canaux d’information (radio, internet, téléphone portable, téléphone, médias sociaux, médias traditionnels…) qui deviennent difficiles à hiérarchiser, à prioriser et même à retenir… — (Olivier Moch, Managers, communiquez mieux avec vos collaborateurs !, Édipro, 2015, page 87)
    • L'abondance même des données numériques sur internet crée une pénurie d'attention, ce qui oblige à allouer cette attention de façon efficace parmi les multiples sources d'information qui pourraient la consommer afin d'éviter l'information overload, sorte d' « infobésité ». — (Gilles Bauche, Tout savoir sur Internet, Éd. Arléa, 1995)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Bertram M. Gross, “Operation Basic: The Retrieval of Wasted Knowledge”, Journal of Communication, vol. 12, no 2, juin 1962, p. 67–83.
  2. Alvin Toffler, Future Shock, Random House, New York, 1970, traduction française sous le titre : Le Choc du futur, Éditions Denoël, 1971
  3. David Shenk, Data Smog: The Next Progressive, 1993 ; Data Smog: Surviving the Information Glut, Harper Collins Publishers, 1997