infobésité

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(XXIe siècle) Mot-valise de information et obésité.
  • « Apparu pour la première fois en 1962[1], soit bien avant l’arrivée d’Internet, le terme "Information Overload" - ou "surcharge informationnelle" - est popularisé en 1970 par le futurologue américain Alvin Toffler[2]. L’analogie alimentaire avec le terme "infobesity" fut inventée par David Shenk en 1993[3]. Ce terme désigne l’excès de "masse grasse" formée par le bombardement d’informations qui étouffe nos processus intellectuels. » — (Caroline Sauvajol-Rialland, Infobésité : comprendre et maîtriser la déferlante d'informations, Éditions Vuibert, 2013)

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
infobésité infobésités
\ɛ̃.fo.be.zi.te\

infobésité \ɛ̃.fo.be.zi.te\ féminin

  1. (Rare) (Sociologie) Excès d’information.
    • Cette abondance de mails concourt à alimenter l’infobésité dont nous sommes victimes. Nous sommes, effectivement, face à affluence d'informations instantanées et continues en provenance de différents canaux d'information (radio, internet, téléphone portable, téléphone, médias sociaux, médias traditionnels..) qui deviennent difficiles à hiérarchiser, à priorise et même à retenir... — (Olivier Moch, Managers, communiquez mieux avec vos collaborateurs!, Edipro, 2015, p.87)

Traductions[modifier]

Références[modifier]

  1. Bertram M. Gross, « Operation Basic : The Retrieval of Wasted Knowledge », Journal of Communication, vol. 12, no 2, juin 1962, p. 67-83.
  2. Alvin Toffler, Future Shock, New York : Random House, 1970. Traduction française sous le titre : Le Choc du futur, Éditions Denoël, 1971.
  3. David Shenk, Data Smog : The Next Progressive, 1993 ; Data Smog : Surviving the Information Glut, Harper Collins Publishers, 1997.