inlandsis

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du danois indlandsis, littéralement « glace de l’intérieur du pays », ou « glace de l’arrière pays ».

Nom commun [modifier le wikicode]

Invariable
inlandsis
\in.lɑ̃d.sis\

inlandsis \in.lɑ̃d.sis\ masculin

  1. (Glaciologie) Nappe de glace, glacier continental très étendu, connu aussi sous le nom plus commun de calotte polaire.
    • L’inlandsis du continent groenlandais se déversant lentement mais continuellement dans les fjords par des glaciers importants, « vêle » des icebergs de tailles variant à l’infini […]. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • C'est le géologue H. Heinrich, de Hambourg, qui, scrutant au binoculaire les carottes forées dans les sédiments de l'Atlantique nord, a montré dans les années 1990 que les couches formées d'éléments plus grossiers interstratifiés dans les dépôts plus fins devaient provenir des débris arrachés par les glaciers au substrat rocheux des inlandsis. — (Bernard Francou & ‎Christian Vincent, Les glaciers à l'épreuve du climat, IRD Éditions, 2007, éd. revue en 2010, page 39)

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]