irade

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : iradé

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Du turc irade (« décret ») et, plus avant, de l’arabe إرادة, irada(« volonté »)[1].

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
irade irades
\Prononciation ?\

irade \Prononciation ?\ masculin

  1. (Droit) Décret du gouvernement de la Sublime Porte.
    • Le 24 juillet, un irade (décret) annonçait le rétablissement de la constitution ottomane de 1876, suspendue depuis 1878. Dès le lendemain, un autre irade abolissait l'espionnage et la censure et ordonnait la libération des prisonniers politiques. Et le 17 décembre le sultan ouvrait la session du parlement ottoman avec un discours du Trône dans lequel il déclarait que le premier parlement avait été « temporairement dissout en attendant que l'instruction du peuple ait été amenée à un niveau suffisamment élevé par l'extension de l'enseignement à travers l'empire ». — (Wikipédia, Abdülhamid II.)

Variantes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]