jean-foutre

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : jeanfoutre

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) De Jean et foutre.

Nom commun [modifier le wikicode]

(orthographe traditionnelle)
Singulier et pluriel
jean-foutre
\ʒɑ̃.futʁ\
(orthographe rectifiée de 1990)
Singulier Pluriel
jean-foutre jean-foutres
\ʒɑ̃.futʁ\

jean-foutre \ʒɑ̃.futʁ\ masculin (orthographe traditionnelle)

  1. (Péjoratif) (Injurieux) (Méprisant) Personne incapable, indigne ou moralement condamnable.
    • « J’te le dis, capitaine : j’aimerais encore mieux d’être comme toi un jean-foutre de garde-champêtre, que non pas un cogne ! » — ( Roger Martin du Gard, Vieille France, Gallimard, 1933 ; éd. Le Livre de Poche, p. 126.)
    • Je déteste ces gnangnans. Que le diable t’emporte ! Va-t’en tenir l’écheveau à ta femme, jean-foutre ! — (Nicolas Gogol, Les Âmes mortes, 1842, traduction d’Henri Mongault, 1949)
    • Des jean-foutre et des gens probes
      Le vent, je vous en réponds
      S’en soucie, et c’est justice, comme de colin-tampon.
      — (Georges Brassens, Le Vent, 1953)
    • C'est des guignols les Auxerrois ! Des p’tites bites ! Des jean-foutre !. — (Lucien Cheval interprété par Daniel Prévost, film Le Dîner de cons de Francis Veber, 1998)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]