judéo-centrisme

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir judéo-, juif, centre et -centrisme

Nom commun [modifier le wikicode]

judéo-centrisme \ʒy.de.o.sɑ̃.tʁism\ masculin singulier

  1. Tendance à tout ramener au peuple juif, surtout en ce qui concerne les persécutions des années 1930-1945 en Europe.
    • La hantise de la Shoah conduit à un judéo-centrisme obsessionnel (justement déploré par Yehudi Menuhin), qui non seulement oublie le sort équivalent subi par les Tsiganes, mais aussi oublie les innombrables victimes non juives des déportations et exactions nazies durant la Seconde Guerre mondiale, ­tend toujours à atténuer l'énormité des hécatombes du goulag stalinien, tend à occulter les traits communs aux totalitarismes nazi et communiste en ne relevant que leur différence idéologique, et finit par faire du crime antisémite une monstruosité unique et absolue dans l'histoire de l'humanité, alors que les Noirs d'Afrique ont subi à partir du XVIe siècle un massif et atroce esclavage dont les conséquences perdurent, que les peuples des Amériques ont été subjugués et détruits, non seulement par les maladies venues d'Europe, mais aussi par les cruautés de leurs asservisseurs. — (Libération, 11 septembre 1997)
    • Jugeant que ce qui sous-tend le procès Papon, « c'est le judéo-centrisme », il déplore que « l'Histoire s'ordonne obligatoirement par rapport aux événements qui touchent la communauté juive ». — (Libération, 24 octobre 1997)

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]