Aller au contenu

kiki

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : Kiki
(Nom) (1856)[1] Première attestation sous la forme quiqui (« abattis de volaille »)[1] ; (1877) « petit animal, poussin » ; probable apocope de kikiriki désignant le chant du coq → voir coco et cocorico mais aussi quèque, coquin et, pour le sens de « gorge », caquet.
(Adjectif) De riquiqui, rikiki par aphérèse[1].
Singulier Pluriel
kiki kikis
\ki.ki\

kiki \ki.ki\ masculin

  1. (Familier) (Vieilli) Gorge.
    • couper le kiki, couper la gorge, égorger.
    • serrer le kiki, serrer le cou, étrangler.
    • Je vous serrerai le kiki, ma belle dame, jusqu’à ce que vous tiriez une langue d’un mètre ! — (Jean Giono, Les âmes fortes)
    • Oui, je pourrais me bagarrer avec toi ! Elle ne manque pas d'air, celle-là. Clémence se retourne vers ses autres copines qui ne l'ont pas quittée des yeux.
      — Et vous, qui m'avez l'air si futes-futes, vous savez ce qui se passe quand on serre le kiki de quelqu'un ?
      — (Michel Friedman, Clémence Mougenot, Albin Michel, 1981, chap. 4)
    • – Crois-moi ou pas, mon p’tit, mais ça me fait bizarre à moi aussi. Quoique, pour dire toute la vérité, je ne regrette pas ce foutu col romain, tout amidonné, qui me serrait le kiki toute la sainte journée ! On aurait dit qu’il voulait m’étrangler, ce col de malheur. — (Philippe Morvan, Ours, Calmann-Lévy, 2018)
  2. (Familier) Pénis.
  3. Jouet en peluche, représentant un petit singe.
    • - Tu veux le kiki ou le parfum ? Qu’est-ce que tu préfères ? [Le parfum est déjà dans le panier, semble-t-il.] On ne peut pas tout avoir dans la vie. Tu crois que Mamie, elle a tout ce qu’elle veut ? Toi c’est pareil.
      - Je veux le kiki.
      — (Annie Ernaux, « Regarde les lumières mon amour », Seuil, 2014, p. 27.)
  4. (Coiffure) Petit chignon.
    • Quel beau kiki tu as sur la tête !

Proverbes et phrases toutes faites

[modifier le wikicode]

kiki \ki.ki\ masculin

  1. Mesquin, petit.
    • Ça fait un peu kiki, un peu radin (…) un peu roadster. — (Colette, Chatte, 1933)
    • Le mobilier est terriblement kiki. Les fauteuils ont l'air de faire la retape et de vous pousser leur mauvais coussin sous la croupe. — (Duhamel, Combat ombres, 1939)

Prononciation

[modifier le wikicode]
  • Normandie (France) : écouter « kiki [kiki] »
  • kiki sur l’encyclopédie Wikipédia

Références

[modifier le wikicode]