le sabre et le goupillon

    Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

    Français[modifier le wikicode]

    Étymologie[modifier le wikicode]

    Viendrait de l’expression « la Sainte Alliance du sabre et du goupillon » qui est attribuée à Georges Clemenceau. Le sabre représente l’armée ; le goupillon, l’Église.

    Locution nominale [modifier le wikicode]

    le sabre et le goupillon \Prononciation ?\ masculin (Indénombrable)

    1. (Politique) (Péjoratif) L’alliance objective entre l’Église et l’armée.
      • Dans le pays, singulièrement encouragée, la droite fait feu des quatre fers. L’École devient son cheval de bataille. Brandissant le sabre et le goupillon, elle rallume la guerre scolaire, […]. — (André Soury, L’Envers de l’hémicycle, L’Harmattan, 1995, p. 329)
      • Régulièrement, quand il aborde le fascisme espagnol, Camus dénonce la collusion entre les militaires et le clergé, le sabre et le goupillon, cet attelage luttant contre le matérialisme athée du marxisme-léninisme. — (Michel Onfray, L’Ordre libertaire : La Vie philosophique d’Albert Camus, Flammarion, 2012,)

    Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

    → voir sabre et goupillon

    Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

    Prononciation[modifier le wikicode]