les bras m’en tombent

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

La version de 1762 du Dictionnaire de l'Académie Française contient pour la première fois cette expression imagée évoquant par les bras qui tombent une impuissance temporaire.

Locution-phrase [modifier le wikicode]

les bras m’en tombent \lɛ bʁa m‿ɑ̃ tɔ̃b\

  1. (Figuré) Se dit lorsqu’on est très surpris, ébahi.
    • Un quart de siècle plus tard, le rail est arraché, le wagon est mort pour tout de bon et les bras m’en tombent devant un tel chaos. — (Roger Habert, Conducteur de locomotive : Une vie pour l’honneur du rail, 1999)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]