lieu de perdition

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Date à préciser) De lieu et perdition (sens 3). Expression d’origine biblique.

Locution nominale [modifier]

Singulier Pluriel
lieu de perdition lieux de perdition
\ljø də peʁ.di.sjɔ̃\

lieu de perdition \ljø də peʁ.di.sjɔ̃\ masculin

  1. Lieu où l’être humain peut perdre son âme par le jeu d’argent, la prostitution ou bien encore l’alcool.
    • George Sand illustre à son tour consciemment cette perspective duelle héritée de Rousseau : la ville est un lieu de perdition, la nature, un lieu de vertu. — (Nathalie Abdelaziz, « Ville et nature : une morale structurelle du roman sandien » dans Ville, campagne et nature dans l’œuvre de George Sand, Actes du colloque du Centre de recherches révolutionnaires et romantiques, Université Blaise-Pascal, Clermont-Ferrand, 23, 24, 25 novembre 2000, études réunies et présentées dans le Numéro 3 de Révolutions et romantisme, page 253)

Synonymes[modifier]

Traductions[modifier]