perdition

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin perditio (« ruine »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
perdition perditions
\pɛʁ.di.sjɔ̃\

perdition \pɛʁ.di.sjɔ̃\ féminin

  1. (Vieilli) (Familier) Dégât, dissipation.
    • Tout son bien s’en va en perdition.
  2. (Aéronautique, Marine) Détresse ; danger de périr.
    • Vaisseau en perdition.
  3. (Religion) État d’une personne qui, par le péché, s'est éloignée des voies du salut.
    • Le triumvirat déclenche contre lui de nouvelles polémiques, bientôt frénétiques, dans lesquelles l’argumentation fait place à une scolastique forgée pour les besoins de la cause et oppose sans fin le léninisme au trotskisme, comme la vérité révélée à l’hérésie, le mal au bien, le salut à la perdition. — (Victor Serge, Portrait de Staline, 1940)
  4. Perte, ruine morale.
    • Outre l’ascension du peintre refoulé devenu soldat fanatique puis sauveur vénéré d’une Allemagne en perdition, le musée abordait l’Holocauste et ses millions de victimes, photographies sans concession à l’appui, montrant comment la folie d’une poignée d’individus ultradéterminés avait mené le pays dans l’horreur. — (Gwenael Le Guellec, Exil pour l'enfer, 2021)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin perditio (« ruine »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Indénombrable
perdition
\pə.ˈdɪʃ.ən\

perdition \pə.ˈdɪʃ.ən\

  1. (Religion) (Indénombrable) Perdition.

Prononciation[modifier le wikicode]


Voir aussi[modifier le wikicode]