lilas

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : Lilas, lilás

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1600) lilac. (1651)[1] lilas. De l’arabe ليلك, lilâk[1], via le portugais lilás puis l’espagnol lilac[2].

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier et pluriel
lilas
\li.lɑ\
ou \li.la\
lilas

lilas \li.lɑ\ ou \li.la\ masculin singulier et pluriel identiques

  1. (Botanique) Arbuste ornemental à feuilles opposées simples cultivés pour les petites fleurs odorantes dont la couleur varie selon les espèces et les variétés, en particulier le lilas commun.
    • La Cétoine dorée ou Émeraudine de Geoffroy est très commune; à l'état parfait, elle est essentiellement floricole, elle fréquente depuis la fin de mai jusqu'au commencement de l'automne, dans les champs, les fleurs des Ombellifères et des Chardons, et dans les jardins, les Roses, les Pivoines et les Lilas. — (E. Lucet, Les insectes nuisibles aux rosiers sauvages & cultivés en France: descriptions et mœurs, dégâts, moyens de destruction , Rouen : imprimerie E. Cagnard 1898, & Librairie des sciences naturelles P. Klincksieck, 1900, page 51)
    • Et puis, je continuais à embellir ma maison : je remplissais des jardinières et j’exposais des potées de couleurs vives. Les lilas plantés par Sam étaient en fleur à présent et, l’un dans l’autre, la vie était belle. — (Kristan Higgins, Un grand amour peut en cacher un autre, traduit par Karine Xaragai, éditions Harper Collins & Mosaïc, 2014)
    • Notre si classique lilas est originaire des Balkans. Bien qu’anciennement cultivé par les Arabes qui l’introduisirent en Espagne au Xe siècle, il ne se répand dans le reste de l’Europe qu’au XVIe siècle (vers 1550). — (Véronique Mure, Jardins de garrigue, Édisud, 2007, page 76)
    • Splendide, imposant et généreux, le lilas est peu exigeant. Il peut survivre presque sans aucun soin et devenir centenaire. — (Mélinda Wilson, Fleurs comestibles: du jardin à la table, Éditions Fides, 2007, page 114)
  2. (Botanique) Fleur de cet arbuste.
    • Elle jetait sur ses épaules sa « visite » en cachemire noir brodée de jais, coiffait sa petite capote à grappes de lilas foncés. — (Colette, La Maison de Claudine, 1922)
  3. (Par extension) Parfum de cette fleur.
  4. Couleur bleue mêlée de rouge, qui est le plus ordinairement celle du lilas. #B666D2
    • L’aube obscure se leva sur la mer. Toutes choses furent teintées de lilas. — (Pierre Louÿs, Aphrodite, Livre I, chapitre vi, Mercure de France, Paris, 1896)
    • Émission pour la Sarre - 2 Mark - Même type que le « 1 Mark » ; impression en brun-violet et teintes de fonds : lilas, jaune, bleu.. — (Les Billets de la Banque de France et du Trésor (1800-1952) in Bulletins nos 8 et 9 de la société d’Étude pour l’Histoire du Papier-Monnaie, 1953)
    • Il connut la légèreté gaie, l’insouciance calme dans les ors et les lilas diaphanes des matins… — (Isabelle Eberhardt, Le Major, 1903)
Variantes[modifier le wikicode]
  • En biologie, le genre, premier mot du nom binominal et les autres noms scientifiques (en latin) prennent toujours une majuscule. Par exemple : Homme moderne : Homo sapiens, famille : Hominidae. Quand ils utilisent des noms en français, ainsi que dans d’autres langues, les naturalistes mettent fréquemment une majuscule aux noms de taxons supérieurs à l’espèce (par exemple : les Hominidés, ou les hominidés).
    Un nom vernaculaire ne prend pas de majuscule, mais on peut en mettre une quand on veut signifier que l’on parle non pas d’individus, mais de l’espèce (au sens du couple genre-espèce), du genre seul, de la famille, de l’ordre, etc.

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Hyperonymes[modifier le wikicode]

Adjectif [modifier le wikicode]

Invariable
lilas
\li.lɑ\
ou \li.la\

lilas \li.lɑ\ ou \li.la\ invariable

  1. Violet pâle. #B666D2
    • Lorsque le soleil se coucha, les sables infinis devinrent pourpres, puis lilas, puis violets, et enfin d'un gris sombre aux approches de la nuit. — (Maxime Du Camp, Nil, 1854)
    • Elle restait une Marie-Antoinette au nez autrichien, au regard délicieux, conservée, embaumée grâce à mille fards adorablement unis qui lui faisaient une figure lilas. — (Marcel Proust, Le Temps retrouvé, 1922)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • lilas sur le Dico des Ados Le Dico des Ados small logo current.svg
  • lilas sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg
  • Le thésaurus couleur en français Lien vers le thésaurus

Références[modifier le wikicode]

‎‎