littérateur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin litterator.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
littérateur littérateurs
\li.te.ʁa.tœʁ\

littérateur \li.te.ʁa.tœʁ\ masculin (pour une femme on dit : littératrice)

  1. Celui qui est versé dans la littérature, qui en fait profession.
    • Votre santé ! Votre chère santé ! Je donnerais avec joie tout mon sang pour conserver les jours d’un savant, d’un littérateur, d’un homme de mérite, d’un membre de l’Institut. — (Anatole France, Le crime de Sylvestre Bonnard, Calmann-Lévy ; éd. Le Livre de Poche, 1967, p. 194.)
    • …la Bretagne du Léon et celle de la Cornouaille n'ont pas exactement la même manière de se comporter vis-à-vis de l'Église. Les littérateurs bretons eux-mêmes opposent l'une à l'autre, couramment, la Bretagne cléricale du Léon et la Bretagne républicaine de Cornouaille. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • À Léningrad, l'on m'avait demandé de préparer un petit discours à l'usage d'une assemblée de littérateurs et d'étudiants. — (André Gide, Retour de l'U.R.S.S., 1936)
    • À rien ne sert d’inventer d’autres termes, d’autres prétextes pour justifier ce goût qu’on a d’écrire : est littérateur quiconque aime penser une plume à la main. — (Michel Leiris, L’âge d’homme, 1939, collection Folio, page 25.)
    • Pour les littérateurs Allemands il ne leur a manqué rien jusqu’içi qu’un centre réel, un appui de la part d'un gouvernement suffisamment éclairé. — (Pierre Reboul, Errements littéraires et historiques, Presses Universitaires de Lille, 1979, p. 311)

Notes[modifier le wikicode]

La féminisation des noms de métiers et de fonctions est un sujet débattu dans la francophonie :

L’avis des grammairiens est parfois différent. Grevisse consacre un chapitre à la féminisation dans Maurice Grevisse, Cédrick Fairon, Anne-Catherine Simon, Le Petit Bon usage de la langue française, De Boeck Supérieur, 2018, p. 513.

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]