locavore

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(2007) Emprunt de l’anglais locavore (mot de l’année 2007 du New Oxford American Dictionary), de local « proche de », et du suffixe -vore, « qui mange ».

Adjectif[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
locavore locavores
\lɔ.ka.vɔʁ\

locavore \lɔ.ka.vɔʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Qui se nourrit d’aliments produits près de chez lui.
  2. Relatif à la volonté de se nourrir d’aliments produits près de chez soi.
    • Par ailleurs, la dimension « locavore », qui consiste à consommer des aliments produits à moins de 50 kilomètres, est pratiquement impossible en Île-de-France. (Île-de-France (journal du Conseil Régional), n° 25, octobre-novembre 2009)
    • De plus en plus de mouvements naissent pour encourager les marchés locaux, ainsi par exemple, même si c’est anecdotique, le mouvement « locavore » aux États-Unis, qui réunit des consommateurs ne voulant s’approvisionner que sur les marchés locaux, avec des produits locaux. (« Analyses critiques », Futuribles, n°345, octobre 2008)

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
locavore locavores
\lɔ.ka.vɔʁ\

locavore \lɔ.ka.vɔʁ\ masculin et féminin identiques

  1. Personne qui se nourrit d’aliments produits près de chez elle.
    • Après l’herbivore, le carnivore et l’omnivore, voici le locavore. L’idée principale est de « manger local ». (William Chan Tat Chuen, « Êtes-vous locavore ? », Positive eating positive living, 1er novembre 2007)
    • Ni rescapés du babacoolisme ni Mohicans du retour à la terre, ils ont réussi à écrire leur propre histoire, ancrée dans la biodiversité, le locavore et la mondialisation quand, par exemple, Anne Larive a soutenu la création d’un atelier de fabrication de glaces au Togo. (L’Ariège à la flaveur du bio par Jacky Durand pour Libération le 19 août 2016)

Antonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Voir aussi[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

(2005) Néologisme inventé à San Francisco par un groupe de quatre femmes (http://locavores.com/) proposant de consommer des aliments cultivés ou produits à moins de 100 miles. Le terme localvore est apparu peu après et est parfois utilisé à sa place [1].

Nom commun[modifier]

locavore \Prononciation ?\

  1. Locavore.

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Références[modifier]