louable

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1re moitié du XIIe siècle) Composé de louer et -able.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
louable louables
\lu.abl\

louable \lu.abl\ masculin et féminin identiques

  1. Qui est digne de louange.
    • Le Danemark, avec le souci le plus louable de la santé physique et morale de ses sujets, interdit absolument l'importation de l'alcool au Groenland. — (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Le département fait de louables efforts pour créer un dispensaire antituberculeux. Il organise l'inspection des écoles. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Il est évident que ces réformes sont fort louables, mais elles sont loin d’être acceptées avec enthousiasme: […] ; et les lettrés les considèrent comme un attentat sacrilège contre les traditions koraniques. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, page 65)
    • "Les contraintes sont décuplées par les mesures strictes prises par les provinces de l’Atlantique qui ont été imposées avec une intention de protéger leur population, ce qui est certainement louable, mais qui n’avaient pas à aller aussi loin pour obtenir les mêmes résultats", estime Joël Arseneau. — (Nicolas Steinbach, Les provinces sont-elles trop sévères en limitant les libertés individuelles?, radio-canada.ca, 22 décembre 2020)
  2. Qui peut être loué, moyennant loyer.
    • Un studio louable au mois.

Antonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]