lumpen

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : Lumpen

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) (sens 2) De l’allemand Lumpen, lambeau, haillon, guenilles, loque.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
lumpen lumpens
\lum.pən\

lumpen \lum.pən\ masculin et féminin identiques

  1. (Politique) Relatif au lumpenprolétariat.
  2. (Par extension) Relatif aux marginaux (déclassés, voyous, mendiants, voleurs, etc.).
    • Un petit roman lumpen. — (Roberto Bolaño, titre français de son roman Una novelita lumpen (2001, traduit en 2002 par Robert Amutio))

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
lumpen lumpens
\lum.pən\

lumpen \lum.pən\ masculin

  1. (Belgique) (Vieilli) Nom donné à Anvers au poisson appelé lompe.
  2. (Politique) Individu faisant partie du lumpenprolétariat.
    • Après avoir valorisé le lumpen, la haine et la violence, les dirigeants les plus lucides de l’ex-Gauche prolétarienne décident de faire en partie machine arrière pour éviter le basculement vers le terrorisme.— (Jean-Pierre Le Goff, Mai 68, l'héritage impossible, 1998, réédition 2014 .)
    • Peut-être, dans quelques décennies, les chercheurs diront à propos des débuts difficiles de notre xxie siècle : à cette époque, il y avait des êtres abominables appelés trolls, le lumpen de l’informatique. — (Luis Sepúlveda, « De l’importance de la bouche et des trolls », chronique du recueil Une vie de passions formidables, 2012, traduite de l’espagnol du Chili par Bertille Hausberg, 2014, page 69)

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]