lune de miel

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
lune de miel lunes de miel
\lyn də miɛl\

lune de miel \lyn də miɛl\ féminin

  1. Période d’un mois, ou lunaison, suivant les noces.
    • […] mais le premier mois de son mariage, qui est, comme on sait, la lune de miel, ne lui permettait ni de quitter sa femme, ni de croire qu’il pût jamais la quitter. — (Voltaire, Zadig ou la Destinée, XX. La danse, 1748)
    • Zadig éprouva que le premier mois du mariage, comme il est écrit dans le livre du Zend, est la lune du miel, et que le second est la lune de l’absinthe — (Voltaire, Zadig ou la Destinée, III. Le Chien et le Cheval, 1748)
  2. Période idyllique, de durée variable, suivant un mariage.
    • Elle songeait quelquefois que c’étaient là pourtant les plus beaux jours de sa vie, la lune de miel, comme on disait. — (Gustave Flaubert, Madame Bovary, 1857, chapitre VII)
    • Le mythe écœurant de la lune de miel. Autochtones et touristes unis pour célébrer cette abjection. — (Philippe Delerm, La bulle de Tiepolo, Gallimard, 2005, collection Folio, page 25.)
  3. Voyage de noces.
  4. Période de sérénité et de bonne entente suivant la nomination d'une personne à un poste important
  5. (Spécialement) (Canada) Période de popularité, de durée plus ou moins longue, suivant l'élection d'un gouvernement.
    • La lune de miel du gouvernement caquiste s’est avérée plus longue que celle observée habituellement pour d’autres formations politiques. — (Le Journal de Montréal, 4 octobre 2020)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]