médiéval

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : medieval

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1874) De l’anglais mediaeval attesté en 1827, plus avant, adjectivation du latin Medium Aevum (« Moyen Âge »).

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin médiéval
\me.dje.val\
médiévaux
\me.dje.vo\
Féminin médiévale
\me.dje.val\
médiévales
\me.dje.val\

médiéval \me.dje.val\

  1. (Moyen Âge) Relatif au Moyen Âge.
    • On maintiendra également scrupuleusement la distinction entre « médiéval(e) » et « moyenâgeux(se) », le premier renvoyant à ce qui relève proprement du Moyen Âge et sur quoi travaillent les spécialistes du Moyen Âge (les médiévistes), tandis que le second correspond systématiquement à un jugement de valeur, soit positif (telle « rue moyenâgeuse » signalée par un Office du Tourisme – bref du pittoresque), soit le plus souvent négatif (synonyme de barbare, inculte, tyrannique, anarchique). (Joseph Morsel avec la collaboration de Christine Ducourtieux, L’Histoire (du Moyen Âge) est un sport de combat …, 2007)
    • Aujourd'hui nous voyons des puissances considérables se coaliser pour essayer de réformer l'économie capitaliste dans le sens médiéval, au moyen de lois. (Georges Sorel, Réflexions sur la violence Chap.II, Les préjugés contre la violence, 1908)
    • Le monastère avait donc conservé son église médiévale, qui faisait également office de paroissiale. (Philippe Bonnet, Les constructions de l'ordre de Prémontré en France aux XVIIe et XVIIIe siècles, Genève : Droz, 1983, p.165)
    • Cette interprétation n'empêche pas pour autant d'envisager que ce chemin soit datable aussi de l’époque romaine et qu'il ait été réutilisé à l’époque médiévale. (Rita Compatangelo, Un cadastre de pierre: le Salento romain, page 88, 1989)
    • La vie urbaine dépérit et, comme la civilisation islamique médiévale était elle-même essentiellement urbaine et que la richesse matérielle dépendait du commerce, la prospérité déclina. (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992)

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Références[modifier]