manéger

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XVe siècle) De manège.

Verbe [modifier le wikicode]

manéger \ma.ne.ʒe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Faire travailler (un cheval) au manège.
  2. (Figuré) Manipuler, actionner quelqu'un ou quelque chose.
    • Comme pendant sa jeunesse il avait été manégé par quelques-unes des femmes les plus spirituelles de la cour de Louis XV, il ne désespérait pas trop de préserver la comtesse de tout encombre… — (Honoré de Balzac, Physiologie du mariage (méditation XIII))
    • C’est à l’Alameda del Duque, où l’on va prendre l’air pendant les entr'actes du théâtre, qui est tout voisin, et surtout à la Cristina, qu’il est charmant de voir, entre sept et huit heures, parader et manéger les jolies Sévillanes par petits groupes de trois ou quatre, accompagnées de leurs galants en exercice ou en expectative. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • Les femmes ont eu le bon goût de ne pas quitter la mantille, la plus délicieuse coiffure qui puisse encadrer un visage d’Espagnole ; elles vont par les rues et à la promenade en cheveux, un œillet rouge à chaque tempe, groupées dans leurs dentelles noires, et filent le long des murs en manégeant de l’éventail avec une grâce, une prestesse incomparables. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)

Traductions[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]