milliparsec

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : Milliparsec, milli-parsec

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XXe siècle) Dérivé de parsec avec le préfixe milli-.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
milliparsec milliparsecs
\mi.li.paʁ.sɛk\

milliparsec \mi.li.paʁ.sɛk\ masculin

  1. (Astronomie) (Métrologie) (Rare) Unité de mesure de distance, de symbole mpc, équivalente à un millième de parsec.
    • De nombreuses étoiles jeunes et massives situées dans le parsec central du centre galactique (CG) ont été témoins d’épisodes de formation stellaire qui s’y sont déroulés il y a de cela pas plus que quelques millions d’années. On y trouve, par exemple, les étoiles chaudes et massives dites He, principalement concentrées dans les associations IRS 16 et IRS 13 (voir Krabbe et al. 1995, Paumard et al. 2001). Les étoiles dites S, situées à quelques milliparsecs du trou noir central, ont été identifiées comme appartenant au type B de la séquence principale (voir Ghez et al. 2003, Eisenhauer et al. 2005). — (traduction libre de Rainer Schödel, Andreas Eckart, Christian Straubmeier, Jörg-Uwe Pott, NIR Observations of the Galactic Center, in Siegfried Röser, éditeur, Reviews in Modern Astronomy, from Cosmological Structures to the Milky Way, Wiley-VCH Verlag GmbH & Co., 2005)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XXe siècle) Dérivé de parsec avec le préfixe milli-.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
milliparsec
\ˈmɪl.ɪ.ˌpɑː.sɛk\
ou \ˈmɪl.ɪ.ˌpɑɹ.sɛk\
milliparsecs
\ˈmɪl.ɪ.ˌpɑː.sɛks\
ou \ˈmɪl.ɪ.ˌpɑɹ.sɛks\

milliparsec \ˈmɪl.ɪ.ˌpɑː.sɛk\ (Royaume-Uni), \ˈmɪl.ɪ.ˌpɑɹ.sɛk\ (États-Unis)

  1. (Astronomie) (Métrologie) Milliparsec.
    • Observationally, jets span an enormous range of spatial scales—from milliparsecs to megaparsecs—and maintain their basic structure for long stretches (see, e.g., Bridle and Perley 1984, figure 2). — (Heino Falcke, Chapter 11: Radio and X-ray emission from the Galactic Black Hole, in Heino Falcke, F‎riedrich W.Hehl, éditeurs, The Galactic Black Hole: Lectures on General Relativity and Astrophysics, Institute of Physics Publishing Ltd., Bristol, 2003)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]