ne comprendre rien à rien

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Composé de comprendre et de rien.

Locution verbale [modifier le wikicode]

ne comprendre rien à rien \nə kɔ̃.pʁɑ̃dʁ ʁjɛ̃‿n‿a ʁjɛ̃\

  1. Ne rien comprendre du tout.
    • Puisqu'il suffisait « d’avoir l'air » (avec le minimum de débours), le mieux était de recourir à une demi-douzaine de grimauds, qui ne comprissent rien à rien, qui parlassent de n'importe quoi (par exemple du docteur Gustave Le Bon) et qui fissent reproduire n'importe quelles « bonnes feuilles ». — (« Revue de la quinzaine », dans le Mercure de France, vol. 202, 1928, p. 676)
    • Encore six minutes avant de fermer les portes et de se retrouver tranquille, à l’abri des grincheux, des procéduriers, des clients qui ne comprenaient rien à rien, et surtout des petits voyous qui espéraient fracturer les véhicules et en tirer quelques bénéfices. — (Don Pendleton, L'Exécuteur, n° 302 : Piège de cendres à Fukushima, adapté de l'américain par Steven Belly, Editions Vauvenargues, 2012, chap. 5)
    • Demain, j'irai faire un tour au « tata » sénégalais de Chasselay où sont enterrés cent et plus braves soldats de couleur, morts pour nous, à l'insu de tous, voire d'eux-mêmes, qui ne comprirent rien à rien. — (Pierre Molaine, L'œil au beurre noir, Éditions Atramenta, 2014, p. 80)

Variantes[modifier le wikicode]

  • comprendre rien à rien

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]