ouiba

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : ouïba

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
ouiba ouibas
\Prononciation ?\

ouiba \Prononciation ?\ féminin

  1. (Désuet) (Tunisie) Ancienne mesure agraire des volumes, jadis en vigueur en Tunisie.
    • La mesure de capacité était la ouiba avec son multiple le caffiz, valant 16 ouibas et son sous-multiple le säa valant un douzième de ouiba. Le tableau auquel il vient d'être fait allusion estime la ouiba de Tunis à 40 litres 180; […]. — (Les lois commerciales de l'univers, vol. 26 : France, Tunisie, Maroc, Monaco, sous la direction de Stéphane Berge & Charles Lyon-Caen, Librairie Générale de Droit et de Jurisprudence, 1914, page 39)
    • Cette étendue varie suivant les régions : aux environs de Tunis la mechia est le terrain sur lequel on ensemence un caffiz de blé (570 litres), un caffiz d'orge et trois ouibas (110 litres) de fèves; […]. — (Questions diplomatiques et coloniales: revue de politique extérieure 1907, vol. 23, page 208)
    • Comme le propose M. Fleury, on peut prendre comme unité le çâa. A son époque, les sous-multiples étaient le 1/2 çâa, le 1/4, le 1/8 de çâa.
      Les multiples étaient :
      Le
      themna qui valait 6 çâas et dont la forme moderne est la guelba.
      La
      ouiba de 12 çâa (ou 2themnas).
      Le
      qfiz de 192 çâas (ou 16 ouibas). — (Marcel Legendre, Survivance des mésures traditionnelles en Tunisie, Presses universitaires de France,, 1958, page 44)

Variantes[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]