ouvrir le bal

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Composé de ouvrir et de bal.

Locution verbale [modifier le wikicode]

ouvrir le bal \u.vʁiʁ lə bal\ (se conjugue → voir la conjugaison de ouvrir)

  1. Être le premier à danser, dans un bal.
    • A Augsbourg, dit-il, c'était alors la coutume que deux personnes, vêtues de longs manteaux rouges doublés d’hermine, ouvrissent le bal et exécutassent un menuet fort lent, une espèce de pavane, avec force révérences et gracieusetés. — (« Vie privée des Allemands au seizième siècle », traduit d'un article du Foreign quaterly Rewiew, dans la Revue britannique: Choix d'articles traduits des meilleurs écrits périodiques de la Grande-Bretagne, 3e série, tome 1, année 1833, Bruxelles : chez J. P. Meline, p. 110)
    • L'époux et l'épouse ouvraient le bal par une révérence, et s'en allaient. Alors chacun dansait à plaisir à la clarté des chandelles , buvait de la bierre et du vin , se gorgeait de pâtisserie jusqu'à cinq heures. — (Armand Marquiset, Statistique historique de l'arrondissement de Dole, tome 1, Besançon : chez Charles Deis, 1841, page 278)
  2. (Figuré) Commencer le premier ; débuter avant tous les autres.
    • La deuxième chaîne, inaugurée trois ans auparavant, ouvre le bal, elle est la première à abandonner le noir et blanc. Petit à petit, les Français vont s'équiper des téléviseurs ad hoc. — (Thomas Baumgartner, L'Oreille en coin, une radio dans la radio, Nouveau Monde éditions, 2014, chap. 3)
    • Chaque dernier jeudi d'octobre, l’Académie française ouvre le bal des prix littéraires d'automne en décernant son Grand Prix du roman. Une semaine après, viennent le Goncourt et le Renaudot. Puis le Fémina et l’Interallié. — (Daniel Garcia, Coupole et dépendances: Enquête sur l'Académie française, Éditions du Moment, 2014, chap. 7)
    • Sa décision de bouder la cérémonie marquant l'entrée de quatre grands résistants au Panthéon est mal passée. […]. Comme souvent, c'est Nathalie Kosciusko-Morizet qui ouvre le bal des dézingueurs. « Ne pas aller au Panthéon, c'était stupide, assène-t-elle. […]. » — (Laurent Bazin & Alba Ventura : Le bal des dézingueurs: Ce que les politiques disent vraiment les micros fermés, Editions Flammarion (collection EnQuête), 2016)
    • [titre] Édouard Philippe ouvre le bal des concertations sur la réforme constitutionnelle — (Le Monde.fr avec AFP, Edouard Philippe ouvre le bal des concertations sur la réforme constitutionnelle, Le Monde. Mis en ligne le 6 mars 2018)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]