paonneau

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) De paon et du suffixe -eau.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
paonneau paonneaux
\pa.no\
Un paonneau.

paonneau \pa.no\ masculin

  1. Jeune paon.
    • La combinaison aon se prononce an nasal, a, on nasal, et a-on. Elle a le son nasal an dans faon (petit d’une biche, etc.), Laon (ville), paon (oiseau), Saint-Haon (bourg). —On prononce fan, lan, pan, çain-tan. Raon-L’Étape (ville) et Craon (v. du départ. de la Mayenne) se prononcent ran-létap, kran. Quelques-uns, en petit nombre, disent ra-on-létap, kra-on. —Voyez plus bas Craone. Aon a la valeur de l’a dans les quelques mots où l’n est doublée : faonner (mettre bas, en parlant des biches, etc.), Laonnais (qui est de Laon, et qu’on écrit aussi Laonais), paonne (femelle du paon), paonneau (jeune paon), paonnier (qui a soin des paons). —On prononce fa-né, la-nè, pane, pa-nó, pa-nié. — (M.-A. Lesaint, Traité complet de la prononciation française dans la seconde moitié du XIXe siècle, Wilhelm Mauke, Hambourg, 1871, seconde édition entièrement neuve)
    • Faisans et perdrix côtoient des oiseaux de proie ainsi qu’un paon accompagné de son paonneau. — (Christine Leduc-Gueye, D’intimité, d’éternité : la peinture monumentale en Anjou au temps du roi René, 2007)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]