panneau

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Viens du latin vulgaire *pannellus venant du latin pannus (« morceau d’étoffe ») qui à donné en ancien français peniau et ancien français pannel. Le mot panneau désignait à l’origine un morceau d’étoffe (nappe, guêtre ou un filet tendu).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
panneau panneaux
\pa.no\
Panneau d’un vitrail. (4)
Le panneau d’une fresque. (5)
Panneaux routiers. (6)

panneau \pa.no\ masculin

  1. Petit pan.
  2. (Architecture) Chacune des faces d’une pierre taillée.
  3. (Par extension) Plaque de carton, de fer-blanc ou de bois, découpée suivant le profil auquel doit être taillée une pierre.
    • Les outils de tracé et de contrôle sont l’équerre, la règle, la fausse équerre dite sauterelle, le biveau, le panneau ou gabarit, le compas, le fil à plomb et le niveau. Ces outils se retrouvent dessinés ou gravés sur de nombreux documents ou monumets de l'Antiquité à nos jours. — (Frédérick Tristan, Jacques Thomas & louis Monnier, Le Livre d'or du compagnonnage, éd. J.-C. Godefroy, 1992)
  4. (Ornement) Toute partie d’un ouvrage d’architecture, de menuiserie, etc., qui offre un champ, une surface de moyenne grandeur, encadrée ou ornée de moulures.
    • Il s'agit de transmettre à la batterie les ordres reçus de l'avion, et, en réponse, de parler à l'avion au moyen de panneaux étalés de diverses manières sur le sol. — (Alain, Souvenirs de guerre, page 118, Hartmann, 1937)
    • Une porte à panneaux, des volets à panneaux.
    • Panneau de sculpture se dit des ornements sculptés dans un panneau.
    • Panneau de glace, celui pour lequel on emploie une glace, au lieu de bois.
    • (Par analogie) Panneau de vitre.
    • Panneau de fer, ensemble des ornements fixés dans le cadre d’un balcon, d’une rampe, d’une porte de fer.
  5. Planche préparée pour y peindre un tableau.
    • Tableau peint sur panneau.
  6. Pièce de bois, plaque métallique, toile tendue sur un cadre, etc., qui porte des indications destinées à être vues du public ou des intéressés.
    • Les colleurs d’affiches après avoir enduit de colle très liquide le panneau d’affichage appliquent leur papier en le noyant littéralement de colle pour que l'allongement soit rapide et le glissement facile. — (Papyrus: Revue de toutes les industries du papier, de l'imprimerie, & du livre, 1920, vol. 1-2, page 94)
    • De l'autre côté de la rue, le panneau « ouvert 24/24 » de la supérette de nuit, accolée à la station d'essence, clignotait. Le parking et les rues alentour étaient calmes, […]. — (Debra Driza, Mila 2.0, traduit de l'anglais(USA) par Justine Niogret, éd. Panini, 2014, vol. 1, chap. 16)
    • Panneau de signalisation.
  7. Filet pour prendre au piège du gibier.
    • Tendre un panneau, des panneaux.
  8. (Figuré) (Familier) Piège pour faire tomber quelqu’un dans quelque faute, dans quelque méprise, pour lui causer quelque dommage.
  9. (Sellerie) coussinet ou garniture rembourré de crin qu’on met aux côtés d’une selle, sous les arçons, pour empêcher que le cheval ne se blesse.
    • Il faut mettre, il faut attacher des panneaux à cette selle.
    • Rembourrer des panneaux.

Dérivés[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]