tailler

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Xe siècle) De l’ancien français talier, du latin tardif taliare (sens identique), probablement dérivé du latin classique talea (« bouture, scion »), sachant qu’on a taliatura (« taille des arbres »)[1].

Verbe [modifier le wikicode]

tailler \tɑ.je\ ou \ta.je\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se tailler)

  1. Couper, retrancher d’une matière, en ôter avec le marteau, le ciseau, ou tout autre instrument, ce qu’il y a de superflu, pour lui donner une certaine forme, pour la rendre propre à tel ou tel usage.
    • Grégoire ! cria La Hurière, du papier blanc pour écrire une lettre, des ciseaux pour en tailler l’enveloppe ! — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre VII)
    • Le maquignon de bas étage […] travaille les oreilles, souffle les salières, burine les dents, place une queue postiche, taille les sabots, mastique les seimes, donne un coup de pinceau, refait une jeunesse, farde, corrige, embellit ; […]. — (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877)
    • Ce fut un grand Vaisseau taillé dans l’or massif :
      Ses mâts touchaient l’azur, sur des mers inconnues ;
      La Cyprine d’amour, cheveux épars, chairs nues,
      S’étalait à sa proue, au soleil excessif.
      — (Émile Nelligan, Le vaisseau d'or (poème), 1903)
    • Tailler une pierre pour la faire servir à un bâtiment.
    • Tailler un bloc de marbre pour en faire une colonne, une statue.
    • Tailler des arbres pour les rendre plus beaux.
    • Tailler des arbres fruitiers dans le temps convenable pour leur faire porter plus de fruits.
    • Tailler la vigne dans sa saison.
    • Tailler une pierre précieuse. Tailler un diamant.
  2. Couper dans une étoffe ce qu’il faut pour confectionner une pièce d’habillement.
    • À la suite de mon élection je reçus nombre de lettres de tailleurs, des grands comme Lanvin et des moins grands, me proposant de tailler à mes mesures l’habit vert qui convenait à mon nouvel état. — (Anatole Abragam, De la physique avant toute chose, Éditions Odile Jacob, 1987 et 2000)
    • Tailler une robe, un manteau, des chemises, un vêtement en plein drap, etc.
    • (Absolument) Cette ouvrière taille bien.
  3. (Vieilli) (Médecine) Faire l’opération de la taille.
    • Il a dû se faire tailler.
  4. (Vieilli) (Cartes à jouer) Distribuer les cartes d'un jeu lors d'une partie.
    • En attendant, messieurs, comme vous êtes fort sérieux et encore tout endormis de l’amabilité de l’hôtel Marcilly, jouons à ce jeu italien que je vous ai appris l’autre jour, le pharaon. M. de Vassignies, qui ne le sait pas, taillera ; Goëllo ne pourra pas dire que j’arrange les règles du jeu pour gagner toujours. — (Stendhal, Lucien Leuwen, 1834)
  5. (Cartes à jouer) Distribuer les cartes et jouer seul contre tous les autres joueurs.
    • Il était très répandu dans le monde élégant et on le voyait chaque soir au casino où il taillait les plus grosses banques. — (Georges Simenon, Le Relais d’Alsace, Fayard, 1933, réédition Le Livre de Poche, page 67)
    • Tailler une banque. → voir banquier.
  6. (Vieilli) Répartir l’impôt. (Par extension) Imposer.
    • Tailler l’impôt.
    • Tailler le peuple.
  7. (Pronominal) (Argot) Déguerpir, s’enfuir.
  8. (Sens figuré) Réduire ; supprimer.
    • Pourtant, depuis son élection, Donald Trump n’a cessé de tailler dans les budgets des agences de santé, tout en détricotant l’Obamacare, le système d’assurance mis en place par son prédécesseur. — (Stéphane Lauer et Sylvie Kauffmann, Face au coronavirus, une Amérique aux pieds d’argile, Le Monde. Mis en ligne le 13 mai 2020)
  9. (Familier) Être grand ou petit pour la taille, en parlant d'un vêtement.
    • Ça taille grand

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

  • \ta.je\, accents avec distinction /a/~/ɑ/[2] \tɑ.je\
  • France : écouter « tailler [ta.je] »
  • France (Vosges) : écouter « tailler [ta.je] »
  • France (Vosges) : écouter « tailler [ta.je] »
  • canton du Valais (Suisse) : écouter « tailler [Prononciation ?] »


Homophones[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Modifier la liste d’anagrammes

Références[modifier le wikicode]

  1. « tailler », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971–1994 → consulter cet ouvrage
  2. André Thibault, Une histoire d’A sur Français de nos régions, 5 juillet 2018. Consulté le 15 juillet 2018