scion

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De l’ancien français scion.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
scion scions
\sjɔ̃\

scion \sjɔ̃\ masculin

  1. (Agriculture) Petit brin, petit rejeton tendre et très flexible d’un arbre, d’un arbrisseau.
    • Un scion de pêcher.
  2. (Pêche) Partie la plus fine d’une canne à pêche, de celle au bout de laquelle on attache la ligne.
  3. Baguette pour battre, fustiger.
    • Commençons par ce corps d'albâtre qu'il [l'Amour] appelle le temple de la blancheur ; prenez vos scions, filles de la Nuit, et me l'empourprez si bien [le corps de Psyché], que cette blancheur ne trouve pas même un asile en son propre temple. (Jean de La Fontaine, Psyché, II, p. 173)

Dérivés[modifier]

Anagrammes[modifier]

Homophones[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Ancien français[modifier]

Étymologie[modifier]

De l’ancien bas vieux-francique *kiþ (« rejeton »)[1] ; apparenté à Keim (« germe, bourgeon ») en allemand, chit (« bourgeon ») en anglais. La chute du \d\ est régulière en ancien français (→ voir muer et muter). La finale est diminutive[1] ou la subsistance du cas régime → voir baron.
D'après Diez[2], scion représente le latin sectio, de secare, « couper » ; c'est ainsi qu'en allemand scion se dit Schnittling, de schneiden, « couper » ; le sens concret de scion entraînant le genre masculin. Cette étymologie est fort probable[2] ; cependant, en ce cas, le picard devrait dire *soyon or il fait chion.

Nom commun[modifier]

scion \Prononciation ?\ masculin

  1. Scion, rejeton.
    • (Proverbial) de bonne souche bon syon. (XVe s.)
    • Bien est en lui repris li germes D'amors, si qu'il monte en cion. (Roman de la Poire, XIIIe s.)
    • Ire le sieut [suit] de près, qui a plusieurs cions,
      Rancunes et haïnes, plaiz et detraccions,
      Murdres et omicides et granz occisions.
      (J. de Meung, Test. 1709)

Variantes[modifier]

Dérivés dans d’autres langues[modifier]

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

De l’ancien français scion.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
scion
\ˈsaɪən\
scions
\ˈsaɪənz\

scion

  1. Descendant.
    • It was said to him that those people were the scions of Zion. {{source|Cholem Aleikhem, An Early Passover, 1966, Clifton Pub. Co., paperback edition, page 24.
    • He could show his parents Eliot, scion of Derek Moulthorp, and then how could they say he was throwing his life away?David Leavitt, The Lost Language of Cranes, 1986, Penguin, paperback edition, page 72.
  2. (Botanique) Scion.

Prononciation[modifier]