élaguer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe [modifier]

élaguer \e.la.ɡe\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. (Foresterie) Ébrancher jusqu’à une certaine hauteur ou éclaircir en coupant une partie des branches.
    • Il faut avoir soin de les élaguer convenablement et de détruire le gui parasite qui les envahit fréquemment. (Edmond Nivoit, Notions élémentaires sur l’industrie dans le département des Ardennes, E. Jolly, Charleville, 1869, p. 136)
    • Ensuite, il est impératif de n’élaguer que les branches mortes […] (Catherine Bourgeois, Éric Sevrin, Jean Lemaire, Le Châtaignier, un arbre, un bois, 2004)
    • (Absolument) Voici venu le moment d’élaguer.
  2. (Figuré) Retrancher dans un ouvrage de l’esprit ce qui l’allonge inutilement et nuit à sa force, à son éclat.
    • Cet exorde a besoin d’être élagué.
    • Il faudrait élaguer cette scène.
    • Élaguer un discours, un poème.
    • Il y a beaucoup à élaguer dans ce développement.

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Homophones[modifier]

Références[modifier]

Anagrammes[modifier]