élagage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1755) Du verbe élaguer.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
élagage élagages
\e.la.gaʒ\
Platane après élagage (1).

élagage \e.la.gaʒ\ masculin

  1. (Sylviculture) Action d’élaguer.
    • L’élagage de ce bosquet a été fait trop tard, les arbres en souffriront.
    • L’élagage des platanes.
    • Plus l'élagage est tardif, plus on produit un cœur branchu de diamètre important. — (Jean Lemaire, Le chêne autrement, 2010)
  2. Branches qu’on a retranchées en élaguant.
    • On a donné au jardinier l’élagage pour son paiement.
  3. (Informatique) Par analogie, opération consistant à enlever des branches à un arbre logique, à les écarter d'une énumération.
    • L’ÉLAGAGE 3.5.1 Principes et définitions • Élaguer un arbre A à partir d’un nœud t consiste à supprimer de A l’ensemble At (la branche de A issue de t) […] Tout arbre A’ obtenu par élagage de l’arbre A est un sous-arbre de A et l’on note A’ ≺ A, et A’ est dit emboîté dans A. — (Mathématiques informatique et sciences humaines, numéros 145 à 148, Centre national de la recherche scientifique (France), 1999)
  4. (Neurologie) Processus de réduction du nombre des embranchements d’un réseau neuronal.
    • On sait, par exemple, que le cerveau humain subit normalement une élimination massive de synapses cortico-corticales à l’adolescence, connue sous le nom de synaptic pruning (élagage synaptique) (Hüttenlocher, 1979). L’hypothèse actuelle (Feinberg, 1982 ; Hoffman et McGlashan, 1993) suppose que ce processus va au-delà de ses limites développementales, hypothèse étayée par la modélisation informatique de l’élagage synaptique du réseau neural (Hoffman et al., 1995). — (Michel De Clercq, Joseph Peuskens, Les Troubles schizophréniques, 1999)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]