enlever

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

De lever et en-

Verbe[modifier | modifier le wikicode]

enlever /ɑ̃l.ve/ ou /ɑ̃.lə.ve/ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Déplacer vers le haut.
    • Ce plateau de la balance enlève l’autre. — On enlève les plus grosses pierres avec une grue.
    • (Pronominal) Le ballon s’enleva dans les airs. — Le cheval s’enlevait sur ses jambes de derrière.
  2. (En particulier) Lever avec rapidité, avec violence.
    • Partout des nuées d'oiseaux […]. Ces volatiles sont si peu farouches, que l'un d'eux, prestement, enleva le béret d'un des matelots. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
    • Il vint un tourbillon qui l’enleva.
    • Un coup de vent a enlevé le toit de cette maison.
  3. Ravir, emmener, emporter par force.
    • On l’a enlevé de sa maison.
  4. (Spécialement) Soustraire par rapt un enfant à ses parents.
  5. (Spécialement) (Vieilli) Soustraire à l'autorité parentale ou à son mari, une jeune fille ou une femme, qu’on a réussi à séduire.
    • Il aimait cette jeune fille, il l’a enlevée.
  6. (Courant) Emporter, retirer, ôter quelque chose d’un endroit.
    • Deux autres aides […] enlevèrent rapidement la camisole de Troppmann, lui placèrent les mains derrière le dos, les lièrent en croix et lui couvrirent le corps de courroies. (Ivan Tourgueniev, L'Exécution de Troppmann, avril 1870, traduction française de Isaac Pavlovsky, publiée dans ses Souvenirs sur Tourguéneff, Savine, 1887)
    • Il faudra faire enlever ces matériaux. — Enlevez cela de dessus la table.
    • (Par extension) Vous ne pourrez pas enlever vos meubles avant d’avoir payé votre loyer.
  7. (Commerce) (Vieilli) Se hâter d'acheter des marchandises, s’en fournir, de sorte que les autres marchands n’en trouvent plus que difficilement.
    • On ne peut plus acheter de cette qualité de drap que chez un tel, il a enlevé tout ce qu’il y en avait dans les magasins.
    • Une marchandise est bientôt enlevée, s’enlève en moins de rien, etc. pour dire que Le débit en est prompt et qu’elle ne reste que fort peu de temps chez le marchand.
  8. (Figuré) Faire mourir quelqu’un promptement, prématurément, d’une manière inattendue, en parlant de maladie, etc.
    • Ce fut encore cette diarrhée verte qui faillit l’enlever, qui, d'une enfant « rêtue » déjà, et plaisante, fit une sorte de morte. (Jean Rogissart, Mervale, p.27, Denoël, 1937)
    • Ce père fut enlevé à ses enfants, à l’affection des siens.
  9. (Militaire) Se rendre maitre rapidement d’une position, d’une place.
  10. Soulever du sol.
    • Il saisit Héloïse, l'enlève entre ses bras comme une balle de fougère, une sachée de linaigrettes floconneuses, et la transporte doucement, parmi les couvertures qu'il rabat sur elle. (Jean Rogissart, Passantes d'Octobre, 1958)
    • Enlever un cerf-volant.
  11. (Cavalerie) Porter vigoureusement un cheval en avant.
  12. (Chasse) Entrainer les chiens, par le plus court chemin, où l’on a vu le cerf et où l’on retrouve la voie.
    • Enlever la meute,
  13. (Par extension) (Militaire) Porter vivement contre l’ennemi.
    • Ce colonel enleva son régiment.
  14. (Figuré) (Musique) Exécuter, rapidement et bien, un morceau de musique.
  15. Transporter d’enthousiasme.
    • Cet élégant et léger funambule parut à des jeux floraux donnés par l'empereur, et il enleva les suffrages de tout le peuple. (Théâtre des funambules, dans La Nacelle du 1 Mars au 21 Juin 1823, page 5)
    • La musique enlève tout le monde. — Il y a dans cette pièce des passages qui enlèvent.
  16. Exciter l’enthousiasme, obtenir un succès brillant.
    • Cette pièce, cet auteur a enlevé tous les suffrages.
    • Cette proposition a enlevé l’approbation unanime.
  17. Séparer, détacher une chose de celle sur laquelle elle est appliquée, ou à laquelle elle adhère.
    • Enlever la croute d’un pâté. — Enlever la peau d’une partie du corps.
    • Enlever l’écorce d’un arbre, d’une branche.
  18. (En particulier) Ôter, faire disparaitre.
    • Je me livrais souvent à la pêche. L'humidité avait enlevé beaucoup d'élasticité à mon arc et je préférais harponner les dorades lorsqu'elles passaient à ma portée. (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil; tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Ce savon enlève les taches. — Enlever de l’écriture à l’aide d’un agent chimique.
  19. (Vieilli) Parcourir rapidement d'une seule traite (avec, comme complément d'objet direct, l'indication d'une distance).
    • On repartit dès six heures du matin. Il n'y avait pas de temps à perdre, si l'on voulait enlever dans la journée les neuf milles qui séparaient Dike-creek de French-den. (Jules Verne, Deux ans de vacances, chapitre XV ; Le livre de poche, coll. Jules Verne, Paris, 1967, page 260.)

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

 (information à préciser ou à vérifier)

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]