retirer

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Siècle à préciser) Composé de re- et tirer ; a évincé retraire.

Verbe [modifier]

retirer \ʁə.ti.ʁe\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Tirer à nouveau.
    • Le livre a été retiré à 5 000 exemplaires.
  2. Ramener en arrière, ramener à soi.
    • Retirer sa main, son bras, sa tête pour éviter un coup.
    • L’assassin retira son poignard ruisselant de sang.
  3. Tirer une personne, une chose d’un lieu où elle avait été mise, où elle était entrée.
    • Retirer un enfant du collège.
    • Retirer un seau du puits.
    • Retirer de l’argent d’une banque.
    • Retirer la clef de la serrure.
    • (Figuré) Retirer quelqu’un d’un mauvais pas.
  4. (Figuré) Reprendre, enlever.
    • Ils avaient retiré leur tunique, posé leur épée à terre, et ils s’acharnaient superbement à la besogne. (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 349 de l’éd. de 1921)
    • Retirer quelque chose à quelqu’un.
    • Il lui a retiré sa confiance.
    • Je retire ce que j’ai dit.
  5. Faire sortir de.
    • Retirer la paire de lunette de son étui.
    • Retirer l’épée de son fourreau.


se retirer pronominal

  1. S’en aller ou s’éloigner d’un lieu.
    • Le Saufconduit donné pour un tems marqué expire au bout du terme; & si le porteur ne s’est point retiré avant ce tems là, il peut être arrêté, & même puni. (Emer de Vattel, Le droit des gens ou principes de la loi naturelle, livre 3, p. 231, 1758)
    • Puis, quand il me croit endormi, il se retire à pas de loup pour aller continuer son concert dans la tente de mes gens. (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 103)
    • Une jeune soubrette, […], emplit les verres, déposa sur le guéridon deux cendriers, une boite vierge d’abdullahs et se retira discrètement. (Francis Carco, Images cachées, Éditions Albin Michel, Paris, 1928)
    • D’ordinaire, à la fin de nos soupers frugaux (ce soir-là, soupe à l'oignon, les oignons de printemps étant de saison, et en dessert un pain perdu à sa manière), je me contentais de la remercier d'un signe de tête et me retirais dans ma chambre […]. (Nancy Springer, Les enquêtes d'Enola Holmes : L'énigme du message perdu, traduit de l'anglais par Rose-Marie Vassallo, éd. Nathan, 2010, 2013, chap. 1)
  2. Quitter la profession qu’on exerçait, le genre de vie qu’on menait.
    • Il s’est retiré du barreau.
    • Il s’est retiré du monde.
    • Il s’est retiré des affaires.
  3. Aller dans un lieu pour y établir sa retraite.
    • Arnhem est une très jolie ville d’environ soixante mille habitants, […]. C’était là que se retiraient avant la guerre et depuis longtemps les commerçants hollandais qui avaient fait fortune aux Indes. (Georges Blond, L’Agonie de l’Allemagne 1944-1945, Fayard, 1952, p. 98)
  4. Se dit des eaux qui rentrent dans leur lit après avoir monté, après avoir débordé.
    • La rivière se retire.
    • Les eaux commencent à se retirer.
    • La mer se retire fort loin dans cette baie à marée basse.
    • La mer se retire, elle est dans le reflux.

Synonymes[modifier]

Antonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Apparentés étymologiques[modifier]

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]